Tortues Rhones Alpes Avocat strasbourg, avocat montpellier pour mise sous tutelle, et mise sous curatelle

Présentation du barreau des avocats de Strasbourg ?

Le barreau des avocat Strasbourg, existant depuis 1823, est considéré comme l’un des dix plus grands barreaux de France, comptant dans ses rangs environ 1 000 avocats et couvrant un large éventail de spécialités telles que le droit commercial, social, fiscal, environnemental et bien d’autres. Avec plus de 15 langues parlées au sein du barreau, les avocats de Strasbourg sont capables de s’adapter et défendre votre cause dans de nombreuses circonstances. En ce moment dirigé par le Bâtonnier Maître Pascal Créhange, l’ordre des avocats de Strasbourg s’engage à vous accompagner et défendre vos intérêts personnels, professionnels ou autres. Avec une connaissance aigüe du droit et un respect de nombreuses règles de déontologie, telles que le secret professionnel, les avocats de Strasbourg vous appuieront tout le long du processus juridique. Avec également présent un service d’aide juridictionnelle, de médiation…, le rôle du barreau de Strasbourg ne s’arrête pas aux frontières de la France. Avec cette diversité linguistique qui le caractérise et une position frontalière, le barreau de Strasbourg est également fortement porté vers l’international, avec, par exemple, des partenariats avec l’Allemagne.

Présentation du barreau des avocats de Montpellier ?

Aujourd’hui, composé d’un peu plus de 1 000 membres, le barreau de Montpellier dispose d’un grand panel d’avocats spécialisés pour défendre vos intérêts : le droit immobilier, pénal, public, de la famille, des affaires, de la sécurité sociale et de la protection sociale, du travail etc. Le Bâtonnier actuel, dont sa mission consiste à diriger, tant en interne auprès de ses confrères, qu’en externe auprès des institutions juridiques, est Maître André Brunel. Au sein de l’ordre, les avocat montpellier sont engagés dans le CDAD, qui a pour mission première de donner, à tous, l’accès au droit et à sa connaissance ; mais pas uniquement. Ils sont également à l’origine de la création d’un service spécialisé dans l’aide aux victimes. Ces dernières seront mises en contact avec des professionnels à l’écoute. Ils seront présents pour informer, conseiller et suivre les victimes dans leurs premières démarches. Le barreau met également à disposition une aide juridictionnelle et un service de médiation ; autrement dit, un département ayant pour objectif d’offrir une alternative non juridique au conflit existant. Cependant, quelque soit leur domaine d’action, les avocats de Montpellier respectent en toutes circonstances les grands principes de la déontologie (l’assurance de formation continue, le secret professionnel…).

Comment fonctionne la procédure de mise sous curatelle ?

La mise sous curatelle est une mesure judiciaire de protection à l’égard de personne majeure pouvant avoir des comportements préjudiciables pour elle-même. Ainsi, cette procédure permettra de mettre, sous contrôle d’un curateur, certains des actes de la vie courante de la dite personne. Une mesure de curatelle concerne les individus dont les facultés mentales et/ou corporelles les empêchent de remplir certains actes de la vie civile, sans être néanmoins dans l’entière incapacité d’agir par elle-même. L’infirmité, l’alcoolisme, l’impossibilité d’expression de la volonté… sont des circonstances pouvant justifier une mise sous curatelle. Des actes d’administration (droit de vote…), certaines décisions familiales (reconnaissance d’un enfant…) et des actes de disposition (rédaction d’un testament…) seront toujours du ressort de l’individu. Cependant, il devra être assisté de son curateur pour certains actes tels que se marier, faire des donations etc. La requête de mise sous curatelle peut être adressée uniquement par certaines personnes et doit se justifier par un certificat médical circonstancié prouvant l’altération des facultés de l’individu. Après examen de la demande, le juge nommera un curateur, de préférence, faisant partie des proches. Sinon, le pouvoir sera confié à un mandataire judiciaire à la protection des majeurs.

Comment fonctionne la procédure de mise sous tutelle ?

La mise sous tutelle est une mesure de protection juridique à l’égard d’une personne majeure dont l’altération de ses facultés physiques ou mentales a engendré une incapacité totale l’empêchant d’agir par elle-même. Cette procédure a donc pour objectif la protection de la personne et de son patrimoine. De manière continue, la mise sous tutelle entraine une supervision de tous ses droits civils. Le tuteur sera, entre autre, responsable de son budget, qu’il percevra directement. L’individu devra avoir une autorisation préalable de son tuteur pour les actes de disposition, tels que des transactions immobilières, un emprunt etc. Certains actes d’administration seront maintenus ou retirés, tels que le droit de vote. Cette décision sera prise par le juge des tutelles qui tranchera selon l’avis médical reçu. Toutefois, l’individu garde un contrôle de son propre corps. Personne, ni même son tuteur, ne peut lui imposer un traitement médical sans son accord. La mise sous tutelle peut être enclenchée uniquement par certaines personnes et doit être accompagné d’un certificat médical circonstancié prouvant l’état de santé. La gestion des droits de l’individu sera confiée à un membre de la famille si le protégé n’a pas préalablement fait un choix.

Par jurifiable